Tout savoir sur l’assurance vie


Les types de rentabilité des assurances vie à la fin du contrat


type Assurance vie : capital différé ou rente viagère

A la fin des contrats des assurances vie on peut envisager différentes formes de prestations de la part de l’assureur dans le cas où l’assuré soit en vie à ce moment là (à l’échéance du contrat).

Sont expliqués ici, les deux types les plus utilisés des assurance vie à savoir : l’assurance de capital différé et l’assurance de rente viagère. Vous pouvez opter à celle qui convient le mieux à vos besoins.

- Assurances de capital différé

Dans le cadre de cette assurance, l’assuré s’engage à payer une prime périodique ou une prime unique. En contre partie, l’assureur s’engage à payer un capital au terme du contrat pour la seule condition que l’assuré reste en vie à ce moment là. Dans le cas contraire, l’assureur n’est tenu à aucune prestation à moins que le contrat inclut une "clause bénéficiaire" dans laquelle une ou plusieures personnes sont désignées pour leur verser les fonds placés en cas de décès de l’assuré.

- Assurance de rente viagère

A la différence d’une assurance de capital différé, l’assurance de rente viagère consiste à payer par l’assureur, au terme du contrat, une suite de paiements (rentes) échelonné dans le temps pour autant que l’assuré est vivant au moment de paiement de chacune des rentes.

Une fois l’assuré n’est plus en vie, la rente cesse d’être versée.

Ce type d’assurance peut être utilisée comme une pension complémentaire à caractère périodique ou un supplément de revenu à l’age de retraite.